contact@gis-religions.fr
04.26.07.66.29.

Annuaire

Conférence
Les morts judiciaires : le rôle du médecin légiste
20 novembre 2018

17h00 — 18h45
Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne
Auditoire B 040
Chemin des Abeilles 14 - 1010 Lausanne - Suisse

Cette conférence est organisée dans le cadre du lancement du CAS (Certificate of Advanced Studies) d’intervenant·e spécialisé·e dans les enjeux de fin de vie et du deuil

 

Le nouveau CAS d’intervenant·e spécialisé·e dans les enjeux de fin de vie et du deuil vise à favoriser la mise en réseau des professionnel·le·s concerné·e·s de près ou de loin par la fin de vie, la mort ou le deuil et à faciliter leur coordination, en étoffant leurs connaissances et en confrontant leurs pratiques professionnelles respectives sur ces questions. Dans l’esprit interdisciplinaire qui caractérise l’ouverture de ce CAS, les objectifs et principaux contenus de cette formation seront présentés avant d’entrer au coeur du sujet avec une conférence qui exposera le travail des médecins légistes et ses enjeux.

CONF UNIL LAUSANNE 2018 11

 

 

Contact : Maurice Avramito
Assistant HES, HETS&Sa | EESP Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
021 651 68 06

En savoir plus : eesp.ch/conference-fracasso
Entrée libre, sur inscription jusqu’au 13 novembre 2018

Programme :

17:00 — 17:15 : Accueil
Elisabeth Baume-Schneider, Directrice, HETS&Sa | EESP (HES-SO)

17:15 — 17:45 : Présentation du CAS d’intervenant·e spécialisé·e dans les enjeux de fin de vie et du deuil
Marc-Antoine Berthod, Michel Favez, Professeurs, HETS&Sa | EESP (HES-SO)
Membres du Comité pédagogique de la formation : Christine Fawer-Caputo, Professeure, Haute école pédagogique du canton de Vaud, Christian Grosse, Professeur, Université de Lausanne, Chantal Montandon, membre de la Société d’études thanatologiques de Suisse romande, Sophie Pautex, Professeure, Hôpitaux universitaires de Genève

17:45 — 18:30 : Les morts judiciaires : le rôle du médecin légiste
Tony Fracasso, Professeur à l’Université de Genève et directeur de l’Unité de médecine forensique du Centre universitaire romand de médecine légale

18:30 — 18:45 Discussion avec le public

18:45 Apéritif

 

Conférence

Pendant cette présentation, les activités du médecin légiste seront tout d’abord exposées en partant des différents cas de décès (la médecine légale du vivant ne sera par développée). Puis seront mises en avant les différentes interactions que les légistes entretiennent avec d’autres intervenant·e·s (police, ministère public, avocat·e·s, familles, médecins traitants, pompes funèbres, services juridiques des hôpitaux).

Prof. Tony Fracasso
Il obtient son diplôme de médecine à Gênes, en Italie, en 2000. Il s’engage ensuite dans une formation post-graduée en médecine légale pendant laquelle il effectue deux stages de perfectionnement et de recherche auprès de l’Institut de médecine légale de Münster, en Allemagne. En 2005, il est employé par cet Institut. Il obtient en 2008 un titre de spécialiste en médecine légale et prend en 2010 la tête de l’Unité de médecine forensique des Hôpitaux universitaires Genève (HUG), où il dirige l’activité clinique et promeut l’activité de recherche. Il est par ailleurs membre de plusieurs sociétés savantes, ainsi que du Comité d’orientation scientifique du CICR. Titulaire d’un titre de spécialiste FMH en médecine légale depuis 2012 et privat-docent de la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2013, il est nommé professeur associé en septembre 2016. Depuis le 1er janvier 2017 il dirige l’unité romande de médecine forensique du Centre universitaire romand de médecine légale (CURML), issue de la fusion des unités de Genève et Lausanne.

Public cible

· Professionnel·le·s du travail social
· Infirmiers, infirmières
· Médecins de famille ou légistes
· Ecclésiastiques
· Employé·e·s des pompes funèbres
· Police
· Avocat·e·s
· Proches aidant·e·s
· Enseignant·e·s