contact@gis-religions.fr
04.26.07.66.29.

Les Travaux du GIS

 

 

CONFÉRENCE-DÉBAT


LES POUVOIRS DU SACRÉ :
PRENDRE CONGÉ DE LA THÉORIE DE LA SÉCULARISATION ?


HANS JOAS, JOAN STAVO-DEBAUGE ET JEAN-MARC TÉTAZ

PRÉSIDENCE : PIERRE GISEL


LUNDI 23 MARS 2020, 19H-21H
Centre culturel des Terreaux - Rue des Terreaux 14 - 1003 Lausanne

            

 

 

Dans Les pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement, dont la traduction paraît au Seuil, Hans Joas bâtit une théorie combinant des approches historiques, sociologiques et psychologiques autour de la symbolisation du sacré. Il y montre les difficultés que pose le « grand récit » du désenchantement et souligne que le succès de ce récit est lié à une conception de la modernité comme produit d’évolutions unilinéaires. Il suggère de le remplacer par une histoire différenciée des sacralisations et désacralisations, un processus dans lequel l’avènement de la transcendance joue un rôle central. Il rouvre la question des rapports entre sacré et pouvoirs et propose de nouvelles perspectives pour comprendre tant la persistance que les transformations du sacré dans le monde contemporain.

La soirée est articulée à un colloque de l’Unil les 25 et 26 mars 2020, Le sacré entre pouvoir et désenchantement : quand Joas désenchante Weber, organisé par Ph. Gonzalez et J. Ehrenfreund, et en prolonge un autre, Le sacré en questions. Sacralisation ou désenchantement ? organisé à Paris les 19-20 mars par Sciences-Po, le Centre Sèvres (jésuite), l’École Normale Supérieure, ainsi que le Fonds Ricœur.

 

 

Hans Joas est sociologue et professeur des Universités de Berlin et Chicago. Son travail fait dialoguer les sciences sociales et la philosophie. Encore peu connu en francophonie, il commence à y être discuté et va finir par s’imposer comme une référence incontournable. Ont déjà paru en français Comment la personne est devenue sacrée. Une nouvelle généalogie des droits de l’homme (Labor et Fides 2016, prix Ricoeur) et La créativité de l’agir (Cerf 1999).

Joan Stavo-Debauge est sociologue et travaille à l’Unil et à l’Epfl. Il est spécialiste de l’espace postséculier et des réaffirmations religieuses qui s’y profilent. Il a traduit et introduit le livre de John Dewey Écrits sur les religions et le naturalisme (Genève, IES, 2019).

Jean-Marc Tétaz est philosophe et théologien. Il a notamment traduit deux ouvrages de Joas :Les pouvoirs du sacré (2020) et La foi comme option. Possibilités d’avenir du christianisme (à paraître en 2020). Il est fellow au Max-Weber-Kolleg (Erfurt) et enseigne à la Faculté de théologie de l’Université de Iéna.

Pierre Gisel est professeur honoraire de l’Unil. Il a récemment publié Sortir le religieux de sa boîte noire (Labor et Fides 2019).

 

En Pj : flyer de la conférence-débat

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Flyer Joas-WEB.jpg)Flyer Joas-WEB.jpg91 Ko

COLLOQUE 19 & 20 MARS 2020



LE SACRÉ EN QUESTIONS
SACRALISATION OU DÉSENCHANTEMENT ?

 

 

Avec Hans Joas
Professeur honoraire à l’Université Humboldt de Berlin
à l’occasion de la parution de

Les Pouvoirs du sacré

 

 

Dans Les Pouvoirs du sacré (all : Die Macht des Heiligen, Berlin, 2017), Hans Joas esquisse une théorie complexe du sacré.

Les trois premiers chapitres proposent trois approches disciplinaires (histoire, psychologie et sociologie) dont le point de fuite commun est formé par la question de la symbolisation du sacré.

Cette question constitue le premier axe du livre. La discussion serrée de Max Weber constitue le deuxième axe du livre (chapitres IV et VI) ; Joas y montre d’une part les difficultés que pose le « grand récit » wébérien du « désenchantement », pris trop souvent encore pour argent comptant, et le compare avec l’approche d’Ernst Troeltsch ; il souligne d’autre part combien la fortune de ce récit est indexée sur une vision de la modernité faisant de cette dernière le produit d’évolutions unilinéaires (différenciation, rationalisation, modernisation) censées expliquer les changements sociaux observés à l’époque contemporaine.

Cette histoire du « désenchantement », Joas suggère de la remplacer par une histoire des processus de sacralisation et de désacralisation, dont leur matrice fondatrice se trouverait dans l’avènement de la transcendance durant la « période axiale » (Karl Jaspers, cf. chapitre V). C’est

le troisième axe du livre. Une telle approche permet de reprendre à nouveaux frais la question des rapports entre le sacré et le pouvoir (chapitre VII).

Apparaissent alors en filigrane les contours d’une théorie du sacré qui croise sociologie et psychologie, herméneutique et sciences politiques, et propose de nouvelles perspectives afin de mieux appréhender la persistance du sacré dans le monde contemporain, voire même son regain de vitalité. Les Pouvoirs du sacré et les questions d’ampleur qu’il soulève seront au centre du colloque organisé les 19 et 20 mars 2020, en présence et à propos de Hans Joas.

 

Lieux du colloque

Jeudi 19 mars 2020
9.30-17.20 :  CEVIPOF, 98, rue de l’Université, Paris 7e, salle Lavau
19.00-20.30 :  Fonds Ricœur/Institut protestant de théologie, 83, bd Arago, Paris 14e

Vendredi 20 mars 2020
9.15-17.30 : Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris, 35bis, rue de Sèvres, Paris 6e, salle
Certeau

 

Comité scientifique
Marc Boss, Alexandre Escudier, Pierre Gisel, Jean-Marc Tétaz, Alain Thomasset


Institutions partenaires
CEVIPOF, 98, rue de l’Université, Paris 7e
Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris, 35bis, rue de Sèvres, Paris 6e
Archives Husserl - Pays germaniques UMR 8547 CNRS/ Ecole Normale Supérieure, 45, rue d’Ulm, Paris 5e
Fonds Ricœur, Institut protestant de théologie, 83, bd Arago, Paris 14e

 

programme détaillé en PJ

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2-Programme (Hans Joas)-1.pdf)2-Programme (Hans Joas)-1.pdf405 Ko

80ans Label FB GIS RELIGIONS CONGRES INTERNATIONAL LA TRADITION OCT2019 02

En matière de religion, le mot « tradition » tient une place essentielle dans le discours de nos sociétés. C’est en ce nom que se mettent en place des formes d’intégrisme, des rites, des manières de se vêtir ou de manger… La tradition est au cœur de l’expérience religieuse. Encore ne faut-il pas l’admettre sans discussion. Si elle affirme plonger ses racines dans l’histoire, n’est-elle pas une création sans cesse renouvelée ? Est-elle une marque du passé ou un gage d’avenir ? Parler de tradition c’est, à la fois, réaffirmer des identités et laisser toutes leurs forces aux évolutions. En décidant d’organiser un Congrès à Lyon sur cette thématique, nous souhaitons comprendre son fonctionnement, approcher l’histoire des religions et réfléchir sur leurs mutations.

Ce Congrès s’articule autour d’ateliers scientifiques, de grandes conférences, de visites de musées… Il réunit à Lyon près d’une centaine de chercheurs internationaux.

Lieux : Maison Internationale des Langues et des Cultures (M.I.L.C.), Musée des Confluences, Musée des Beaux-Arts, Bibliothèque Municipale de Lyon.

 

 

CONGRES DU G.I.S. RELIGIONS – PRATIQUES, TEXTES, POUVOIRS   

LA TRADITION

 

8 OCTOBRE 2019

9h - Accueil à la Maison Internationale des Langues et des Cultures (M.I.L.C.)

9h30 - Ouverture du congrès à la M.I.L.C. - Grand amphithéâtre

Nathalie Dompnier, Présidente de l’université Lumière Lyon II et Présidente du conseil du G.I.S., 

Conférence d'introduction : Tradition : approche d'un mot par Philippe Martin, professeur d'histoire à l'université Lyon2, Directeur du G.I.S. Religions – pratiques, textes, pouvoirs

10h30-12h30 Fabrique de la tradition (M.I.L.C.)

  1. La fabrique des traditions sous la direction de Christophe Batsch, maître de conférences d’hébreu ancien, (CECILLE) université de Lille,
  2. Cinéma et traditions religieuses sous la direction de Dominique Avon, directeur d’études à l’EPHE, PSL, membre du GSRL (UMR 8582) et Philippe Rocher, docteur en histoire, université du Mans
  3. Invention de la tradition: le cas de l’Afrique sous la direction de Laurick Zerbini, Maitresse de conférences histoire des arts d'Afrique subsaharienne, université Lyon2, membre du LARHRA (UMR 5190) axes Religions et croyances,
  4. Le concept de tradition dans le monachisme chrétien (antiquité chrétienne-XXIe siècle) sous la direction de Daniel-Odon Hurel, directeur de recherche au CNRS – PSL – EPHE – UMR 8584
  5. Tradition et géopolitique : l’enjeu de la longue durée en Méditerranée orientale (Ve-XXIe s.) sous la direction de Philippe Blaudeau, Professeur d’histoire romaine, université d’Angers/TEMOS et Frédéric Gabriel, CNRS IRHIM- ENS de Lyon
  6. Tradition religieuse et engagement des fidèles (XVIe-XXIe siècle) sous la direction de Pierre-Jean Souriac, maître de conférences en histoire moderne, université Jean Moulin Lyon3, Laboratoire de Recherches Historiques Rhône-Alpes [UMR 5190).

 12h30-13h30 Pause-déjeuner (M.I.L.C.)

 14h30-16h30 Conférence au Musée des CONFLUENCES – Auditorium

(accès libre au public sous réserve des places disponibles)

« Le temps monastique : entre tradition et utopie »

Danièle Hervieu-Léger, Sociologue, directrice d’études de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (E.H.E.S.S.) 

Animation Séverine Mathieu, directrice d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris

Discutants : Daniel Odon Hurel, directeur de recherche au CNRS – PSL – EPHE – UMR8584 et Ji Zhe, INALCO-IFRAE-CEIB

16h45-17h30 Musée des Confluences

Visite du musée et parcours autour des objets déposés par les œuvres pontificales missionnaires réservée aux membres du congrès.

 18h30 - Conférence au Musée des BEAUX-ARTS DE LYON (accès libre sur inscription)

« Rénover l’art chrétien : tradition et modernité en tension (XIXe-XXe siècle) »

Isabelle Saint-Martin, directrice d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE, PSL),

Animateur : Philippe DUFIEUX, Professeur d’Histoire de l’architecture, Ecole Nationale d’Architecture de Lyon

 

9 OCTOBRE 2019

8h15 Accueil à la M.I.L.C. – Grand amphithéâtre -

8h30-9h Caroline Bodelec, directrice adjointe scientifique INSHS/CNRS

9h-10h30 La tradition comme carrefour disciplinaire sous la direction de Pierre-Antoine Fabre, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, table ronde Césor (EHESS) GSRL et LEM (EPHE)

10h30-12H30  Vivre la tradition

  1. Les marqueurs de la tradition sous la direction de Philippe Martin, université Lyon2
  2. Les arrangements avec les règles et les normes religieuses sous la direction de Kathy Rousselet, directrice de recherche, Sciences Po, Centre de recherches internationales (CERI) et Detelina Tocheva, chargée de recherche, GSRL (CNRS-EPHE-PSL)
  1. Magie, rites, savoirs : une tradition de l’innovation ? session 1: La dynamique des savoirs, transmission et autorités, sous la direction de Nicole Belayche (EPHE, PSL / AnHiMA UMR 8210) et Thomas Galoppin (ERC MAP, Toulouse2 / ERASME)
  2. Femmes et traditions religieuses : Contribution à une réflexion sur les christianismes occidentaux, XIIIe-XXe siècles  Céline Borello (TEMOS Le Mans), Isabelle Brian, professeure d'histoire moderne, université de Lorraine, Nancy, Catherine Guyon, Maîtresse de conférences (HDR) en histoire médiévale, université de Lorraine CRULH Nancy-Metz, Frédéric TIXIER, Maître de conférences en histoire de l’art médiéval, CRULH, université de Lorraine, Stefano Simiz, professeur d'histoire  moderne, université de Lorraine, Directeur du CRULH
  1. Traditions religieuses et spirituelles réinterprétées au prisme de l’écologie sous la direction de Christophe Monnot, maître de conférences, Université de Strasbourg et chercheur FNS Senior Université de Lausanne
  2. Pouvoirs politiques et religion sous la direction de Aline Canellis, (UMR 5189 HiSoMA)

 12h30-13h30 Pause-déjeuner (M.I.L.C)

14h30-16h30 Conférence au Musée des CONFLUENCES - Auditorium

(accès libre au public sous réserve des places disponibles)

Le Coran et ses traductions

Lire le Coran en Latin (XIIe-XVIe s.)

John Tolan, professeur d’histoire, université de Nantes et membre de l’Academia Europæa

Et

Traduction du Coran : problème de « compréhension » et parti pris

Nader Hammami, enseignant-chercheur en islamologie, université de Carthage, Membre de l'unité de recherche "De la lecture du discours religieux",

Animation : Tristan Vigliano, maître de conférences, université Lyon2

18h30-20h BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE LYON/Part-Dieu, salle des conférences

L'édition religieuse depuis 20 ans

Depuis vingt ans, les sciences des religions ont bien évolué. Cette soirée propose d'en présenter les grandes étapes :

  • Arthur Chevallier, éditions du CERF
  • 3 ouvrages présentés par :
  • Julien Thery-Astruc : Robert I. Moore, Hérétiques. Résistances et répression dans l'Occident médiéval, trad. fr. Julien Théry, Paris, Belin, 2017, 576 p
  • Daniel-Odon Hurel : Guide d'histoire des congrégations religieuses(brepols, 2001) et le dictionnaire en sciences religieuses
  • Pierre-Antoine FABRE : l’œuvre d’Alphonse Dupront

 https://www.bm-lyon.fr/spip.php?page=agenda_date_id&source=326&date_id=14326

10 OCTOBRE 2019

9h Accueil à la M.I.L.C – Grand Amphithéâtre –

9h15 Editer des Sources

« Retour aux sources » ou « recours aux sources » ? Réflexions sur les « Sources Chrétiennes » Guillaume Bady, CNRS, HiSoMA

« Les Analecta Cartusiana, une collection et un réseau savant à l’échelle européenne »

Sylvain Excoffon, Maître de Conférences en histoire du Moyen Âge, Co-éditeur des Analecta Cartusiana, université Jean-Monnet (Saint-Étienne), UMR LEM-CERCOR 8584

10h30 Langues, Textes

  1. Edition et traduction : les métamorphoses de la tradition sous la direction de Guillaume Bady, CNRS, HiSoMA
  2. La tradition textuelle en Islam : textes et méthodes sous la direction de Asma Helali, maîtresse de conférences, université de Lille. 
  3. Tradition et vocabulaire religieux sous la direction de Romain Loriol, université Lyon3
  4. D’une spiritualité antinomique à une dissidence politique : regards croisés sur le devenir de la tradition soufie au sein de l’islam d’aujourd’hui, sous la direction de Faezeh Bekhnaveh, doctorante – CERMOM/INALCO
  5. Magie, rites, savoirs : une tradition de l’innovation ? session 2 : Tradition(s) magique(s) : transmission des savoirs et dynamique des rituels sous la direction de Nicole Belayche (EPHE, PSL / AnHiMA UMR 8210) et Thomas Galoppin (ERC MAP, Toulouse2 / ERASME)

 12h30-13h30 Pause-déjeuner (M.I.L.C.)

 Exposition-photos le 8-9-10 octobre (M.I.L.C.)

« FAIRE LE SAINT » ET LE DON DU SECRET

Une photo-ethnographie d’un rituel d’initiation au candomblé

Larissa Fontes Doctorante en Anthropologie, Université Lumière Lyon 2

UMR 5600 - Environnement, Ville, Société - EVS

 

LES LIEUX DU CONGRES

M.I.L.C. Maison Internationale des Langues et des Cultures, 35 rue Raulin – 69007 Lyon

http://www.univ-lyon3.fr/milc-maison-internationale-des-langues-et-des-cultures-930326.kjsp 

Musée des Confluences : 86 quai Perrache – 69002 Lyon

http://www.museedesconfluences.fr/

Musée des Beaux-Arts de Lyon : 20 place des Terreaux – 69001 Lyon

http://www.mba-lyon.fr/mba/

Bibliothèque Municipale de Lyon : 30 bd Vivier Merle – 69003 Lyon

https://www.bm-lyon.fr/spip.php?page=bib_horaires_detailles&id_bib=15

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur les conférences : voir en PJ

Inscription pour la conférence d'Isabelle Saint-Martin le 8 octobre sur : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A venir : les résumés des interventions

 

L'ENSEIGNEMENT DU FAIT RELIGIEUX ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

AFFICHE3                              

    14 mai 2019

9h30-17h

     Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC)

 Amphithéâtre

 35 rue Raulin - 69007 Lyon

 

 

Depuis quelques années, le fait religieux est devenu un sujet de débats passionnés et de vives discussions. Les conditions mêmes de ces échanges peuvent cependant poser problème. Trop souvent les a priori et les idées fausses estompent les réalités et la réflexion.

Pour le monde universitaire les enjeux sont doubles :

  • Faire entendre la voix de la recherche dans un monde pressé et avide d’images
  • Former les étudiants à des questions d’actualité sans trahir les spécificités de la recherche et de l’expertise scientifique

Un des moyens pour relever ces défis est de recourir à ce qu’on peut, rapidement, nommer les « nouvelles technologies ». Ce sont des films et autres réalisations médiatiques. Mais aussi le recours aux ressources de l’internet, en particulier avec les webdocumentaires.

Cette journée propose donc de découvrir les diverses facettes des questions liées aux religions :

  • Les dévotions
  • La radicalisation
  • La violence

Pour cela, elle propose une sélection de films et de webdocumentaires. Autant de ressources mises à disposition des étudiants et du public

 

PROGRAMME

9h30-12h30 - MILC AMPHITHEATRE

9h30 : Cartographier des controverses, entre sciences, croyances et laïcité avec Benoit Urgelli (Lyon)

10h : Les philosophes et la Bible à l’âge classique avec Pierre-François Moreau et Raphaële Andrault (Lyon)

10h30 : Guerres et miracles avec Philippe Desmette (Bruxelles)

11h : Sainte Anne, protectrice des pêcheurs et femmes de marin en Bretagne avec Corinne Fortier (CNRS)

11h30 : Superstition avec Philippe Martin (Lyon)

 

14h-17h - MILC - AMPHITHEATRE

14h. : Le cloître et la prison. Les espaces de l’enfermement avec Elisabeth Lusset (CNRS)

14h30 : Coran 12-21, vers une première mise en ligne avec Tristan Vigliano (Lyon 2)

15h00 : Recherche et enseignement à l’université de Lausanne avec Christian Grosse (Lausanne)

 15h30 : Les voix de Maisonneuve avec Frédéric Dejean (Montréal)

16h00 : La communauté thématique. Histoire Euro-Méditerranéenne (HEMED). Des ressources éducatives libres en ligne en histoire comparée des religions avec Vincent Vilmain (Le Mans)

 

 

 Organisation :

Frédéric Dejean (UQAM)

Philippe Martin (Lyon 2)

Renseignements :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

logo labexlogo GISlogo ISERLlogo uqam